Actualités

Retour à la liste des actualités

Un grand merci à Yves Clerc

01/07/2013  - GB et Viva

Yves Clerc est né en France le 5 novembre 1947.

Il fait ses premiers pas dans le monde de l'image grâce à la photographie.

De 1967 à 1980, il mène conjointement des études médicales et scientifiques dans une université parisienne et des études artistiques à l'Ecole des Arts appliqués de Paris pour pratiquer le dessin.

Il publie ses premières illustrations dans la presse médicale. Il participe activement au festival du théatre de Nancy qui déterminera une grande part sa thématique de la représentation.

De 1980 à 1990, il publie ses dessins, vit et travaille à Paris. Il aborde la peinture et participe à de nombreuses expositions collectives à Paris, Anvers, Pise, Bordeaux, Nice, Saint-Pétesbourg, Santander...

1990, il se lie à la galerie Charles Bailly avec laquelle il va travailler régulièrement en France, en Europe et aux Etats-Unis 1990-2007. Il vit et travaille à Paris, parfois Mexico et voyage régulièrement aux Etats-Unis.

       - ses oeuvres

 

                                   A propos de chapeaux ou de coiffes ( ou de formes et d'échelles)

 

A propos de vases et de pétales ( ou de reflets et de couleurs)              A propos de peluche et de joujoux ( ou de mémoire et de nostalgie)        

 

    - Dernières expositions : la série " Glamorous Flowers"

Dans la dernière monographie, publiée chez Skira-Flammarion, consacrée à la peinture d'Yves Clerc, l'auteur du texte Pascal Bonnafoux, a classé les oeuvres de celui-ci par thème. un des chapitres et intitulé " à propos de chapeaux ou de coiffes où de formes et d'échelles" C'est ce sujet que l'artiste a choisi de reprendre sous une forme radicalement différente dans une série intitulée " Glamorous flowers".

Il s'agit de photographies prises par l'artiste, de fleurs isolées de tout contexte, toutes au même format démesuré, annotées et numérotées comme elles auraient pu l'être dans une encyclopèdie de botanique.

N'oubliant pas qu'il est également peintre, Yves Clerc sous chacune de ces fleurs et à même à la photographie a peint, sans respecter l'échelle, des portraits féminins sur le mode des beautés de magazines aux attitudes trés glamour. La photo devient peinture, la fleur se transfome en chapeau, l'encyclopédie en magazine de mode...

Tout au long de son parcours Yves Clerc a poursuivi la même volonté de représenter les apparences. Ce qui l'intéresse ici, ce n'est pas tant la fleur que son allure de chapeau, ce n'est pas le réalisme de l'image photographique mais la mystification de ce réalisme apporté par la peinture.

ll photographie comme il peint. Ses images sont construites, les couleurs sont fortes et toujours équilibrées entre l'ombre et la lumière, il en résulte une sensation de "fini" qui au premier regard se marie à l'élégance de ses sujets.

Le deuxième regard appartient au spectateur...

                                                



Imprimer | Envoyer à un ami